1945 « Des Gi’s sont au Quartier Aimé, qui n’existe plus aujourd’hui, et à la caserne de la Garde Mobile que l’on aperçoit du fond de notre jardin au 2, Impasse de l’Enfer à Haguenau. Je vais régulièrement les voir pour récupérer des restes de nourriture, les épluchures de pommes de terre, ce qu’ils donnent de bon cœur. Il faut bien nourrir le cochon que nous avons de nouveau dans notre enclos. Parfois j’emmène Anneliese, quatre ans, la fille de ma sœur Marie. Elle reçoit alors du chocolat et d’autres friandises. »
Suzanne Jung Aveline

Ci-dessous la petite Anneliese, 3 ans, coqueluche à la caserne de la Garde Mobile. Elle y venait souvent, comme décrit plus haut. Cela se voit, tout à fait à l’aise sur le bras du soldat américain. Un beau souvenir des libérateurs. Il pourrait s’agir d’un soldat de la 79e Division d’infanterie « Croix de Lorraine ».

Anneliese et le soldat américain

On se rappellera le témoignage de Kenneth Jones, un des premiers soldats américains entrés à Haguenau en décembre 1944. À lire en intégralité sur le site http://www.netcomete.com sous Haguenau et Correspondance avec un vétéran américain
http://www.netcomete.com/indexlib.html
http://shahaguenau.org/49/archives

Publicités