Nicolas François Xavier, Serrurier est arrivé à Saverne peu avant 1770 puisqu’il s’y marie avec Magdeleine Hirlé. Il réside vers 1770, en tant que « homme de métier (1) » du cardinal Louis-René de Rohan, dans la Basse cour du Château de Saverne d’après les Archives Municipales de Saverne. (AMSav.  391  1)
Il n’a pas été cordonnier comme son père puisqu’un seul fils pouvait reprendre la maîtrise, et l’échoppe, à Paris. Serait-ce donc son demi-frère Jean François ? Mais où a-t-il appris le métier de serrurier et comment en est-il venu au cardinal ?

Le vécu de Nicolas pendant environ 25 ans passe des fastueux Rohan qui éblouissent l’Europe à Saverne et Strasbourg à la terreur, temps de la violence et du désenchantement (1793-1794)
Religion et Révolution en Alsace : https://ahrf.revues.org/1514#tocfrom1n2

Au palais de Rohan ?
– agrandissement du jardin entre 1756 et 1777,
– nouvelles écuries de 1763 à 1767 par François Pinot,
– réaménagement et décoration de l’appartement au rez-de-chaussée du bâtiment   principal vers 1767 par François Pinot,
– la résidence épiscopale de Saverne est gravement endommagée lors d’un incendie en 1779,
– reconstruction par Salins de Monfort du bâtiment. Les travaux se déroulent de 1779 à 1790 mais sont perturbés par l’affaire du Collier (2) et l’embastillement du prince cardinal (1785), par sa suspension puis par les événements révolutionnaires et la nationalisation des biens du clergé,
– au 19e siècle les colonnes doriques du vestibule de 1790 ont été dispersées à des carrefours de la région,
– Nicolas Alexandre Salins de Monfort réalisa également des dessins de meubles et un kiosque chinois (3) sur une île du grand canal. Cette ruineuse bagatelle est détruite en 1794 en vue d’en réutiliser le plomb, le fer et le cuivre. Nicolas François Xavier a participé à la destruction du kiosque du parc,
Nicolas François Xavier est reçu bourgeois à Saverne le 27 avril 1791. Le 24 octobre 1791, il est chargé de réparer les fusils de la Garde nationale (4) et est payé 50 livres (60c V, p. 238),
– en 1793 le palais est utilisé comme caserne, incendiés en 1793, 1797.
Nicolas François Xavier habite à Haguenau en 1795 avec toute sa famille. Magdeleine Hirlé, son épouse, y décède le 2 décembre 1795 . En 1796 il se remarie à Haguenau.

1. Jean Louis Champeaux ( gardien du Palais épiscopal de Saverne, témoin au 1er mariage de Nicolas François Xavier Aveline avec Magdeleine Hirlé ), Lomberd, Keller, Aveline, Bastien, Thiébaut, Liégeois, Denninger, Saint Laurent, Granville, Hubert, Walter sont répertoriés comme « ouvriers et domestiques qui résident dans la Basse Cour du château et au jardin potager. » (AMSav. 391 1).
2. http://www.parismatch.com/Royal-Blog/royaute-francaise/La-reine-Marie-Antoinette-un-collier-fatal-579915
3. édifié entre 1783 et 1786. http://www.crdp-strasbourg.fr/data/albums/jardins_prives_br/index.php?img=23&parent=1
4. https://www.histoire-genealogie.com/Votre-ancetre-etait-il-membre-de-la-Garde-Nationale-ou-soldat-dans-les-bataillons-de-volontaires-nationaux
http://saumur-jadis.pagesperso-orange.fr/recit/ch23/r23d6vol.htm